Le blog de Robin Guilloux: Paul Celan, Entretien dans la montagne-un suicidaire-et suicidé-parmi tant d’autres:Larronde,Van Gogh,Crevel,etc:voir sur « spiritualité,politique,économie.erlande.wordpress.com » quatre listes de poètes francophones modernes et contemporains sous les titres « De quelques poètes de second rayon (?) trop oubliés  » avec une brève notice dont « suicidés » très nombreux

Le blog de Robin Guilloux

Paul Celan, Entretien dans la montagne
3 Février 2017

Paul Celan, pseudonyme de Paul Pessach Antschel (en allemand) ou Ancel (en roumain), est un poète et traducteur roumain de langue allemande, naturalisé français en 1955, né à Cernăuți (en Roumanie à l’époque) le23novembre1920et mort à Paris le20avril1970. Son nom d’écrivain est l’anagramme de son patronyme roumain. Auteur d’une œuvre absolument novatrice, il est souvent considéré comme le plus grand poète de langue allemande de l’après-guerre.

Entretien dans la montagne par Celan

Composé en août 1959, l’Entretien dans la montagne, l’un des très rares écrits en prose de Celan, occupe une place centrale dans son oeuvre. Sa rédaction intervient quelques mois après la parution de Grille de parole, son troisième recueil; sa publication en revue l’année suivante précédera de peu l’attribution à Celan du Prix Büchner, qui lui donnera l’occasion d’écrire le célèbre discours de Darmstadt intitulé Le Méridien. l’Entretien dans la montagne fut écrit en souvenir d’une rencontre manquée avec Theodor W Adorno, qui aurait dû avoir lieu en juillet 1959 à Sils Maria. Evoquant dans Le Méridien le lien entre ce texte et le Lenz de Büchner, Celan le définit comme un chemin « de moi vers moi ». Dans l’étude qui accompagne la traduction Verdier, Stéphane Mosès montre comment ce bref texte accomplit, sur l’horizon de cette absence, « un trajet à travers la forêt des mâts, trajet au cours duquel un langage anonyme se transforme peu à peu en parole de sujet, un Il en Je et Tu, un récit en discours ». Avec cette métamorphose, ce dont il s’agit ici, c’est de répondre à la formule qu’avait risquée Adorno (et sur laquelle il fut amené à revenir), estimant qu’il était « barbare » d’écrire des poèmes après Auschwitz. « Pour Celan au contraire, écrit Stéphane Mosès, le langage frappé au plus intime de ses pouvoirs peut renaître, mais à condition d’assumer jusqu’au bout sa propre culpabilité. » (Source : babelio)

Afficher l’image d’origine

« Le silence n’est pas le silence. »

Creuser un trou dans la terre, le mot et les mettre à nu. Composer le silence à la main, en tas, resserré au bord du trou. Le silence est inachevé, à bout de mot ; il y a toujours un mot plus bas que l’autre. Creuser le silence même, garder l’alphabet du noir. Habiter le seuil toujours affouillé des mots. Le seuil affouillé des mots qui rappelle une épaisse couche de neige.

S’amuïr sur le seuil

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s