Gaullisme.fr :La France a besoin d’une cure de Gaullisme Le gaullisme n’est pas outil de marketing électoral !

Gaullisme.fr

Le gaullisme n’est pas outil de marketing électoral !
La France a besoin d’une cure de Gaullisme

Publié le 16 janvier 2017 par Alain Kerhervé dans Editos // 2 commentaires

Il m’arrive bien souvent, et à beaucoup d’entre vous j’en suis persuadé, d’être interrogé : c’est quoi le gaullisme ?

Jacques de Montalais, rédacteur en chef du journal La Nation, journal « gaulliste » des années 1960, définit le gaullisme en 1969

Le gaullisme, en effet, est à la fois une philosophie au sens large du terme et une doctrine. Or, une philosophie n’est jamais précise, a fortiori quand il s’agit d’une philosophie de l’action, encore que celle-ci ait abouti à un ensemble d’idées qui constitue désormais une véritable doctrine : la nation ; l’État et les rapports entre l’individu et lui ; le progrès économique et social inspiré aussi bien du socialisme que du libéralisme ; enfin les relations entre les États.

« Une certaine idée de la France »

Cette définition, je la fais mienne. Et elle s’oppose, en ce XXIe siècle, à tous ceux qui s’affirment « gaullistes » mais qui le renient quotidiennement prétextant que le gaullisme n’est rien d’autre qu’une philosophie de l’action et surtout qu’il convient de ne pas faire parler le Général sur les thèmes et actualités politiques d’aujourd’hui.

Pour ma part, pour être encore plus précis, je considère que le « gaullisme » politique est né en 1970 lorsque, rappelé à Dieu, le Général n’était plus là pour l’incarner.

Jacques Chirac le confirme aussi en 1969 : « On devait passer du général de Gaulle au gaullisme, c’est-à-dire à l’exigence pour tous Français de se montrer dignes de l’héritage qu’il nous avait laissé. »

Certes, Charles de Gaulle nous a toujours enseigné que faire de la politique c’est prendre en considération les réalités. Mais ce que nous savons pour le moins, pour peu qu’on s’intéresse à son œuvre et à son histoire, c’est ce qu’il voulait faire et ce qu’il refusait à tout prix pour la France.

Peut-on imaginer le Général mettre perpétuellement en cause :

notre politique étrangère et le rôle de la France dans le monde ? NON
peut-on imaginer le Général modifier notre constitution sous prétexte que le personnel politique n’est pas à la hauteur des fonctions présidentielles et gouvernementales ? NON
peut-on imaginer le Général subir, comme c’est le cas aujourd’hui, les dérapages et orientations fédéralistes de l’Union européenne ? NON
peut-on imaginer le Général revenir et mettre en cause les principales réformes à caractère social et céder face au capitalisme financier qui refuse la participation des salariés à la vie de leurs entreprises sous prétexte de la mondialisation ? NON

On voit bien que son héritage est bien une doctrine (ou un ensemble cohérent de doctrines thématiques) et une morale politique qu’il nous importe de rappeler, de défendre, de transmettre et de développer.

Alain Kerhervé

/

.

Le gaullisme n’est pas outil de marketing électoral !

Tous droits réservés © 2017 | Alain Kerhervé

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s